Mediaffiliation
La France use du principe de précaution sur les prothèses PIP

photoPARIS (Reuters) – La France, guidée par le « principe de précaution » et ébranlée par le scandale du Mediator, est pour l’heure le seul pays à préconiser des mesures d’explantation dans l’affaire des prothèses mammaires défectueuses, qui dépasse ses frontières. Plus de 300.000 femmes auraient subi dans le monde l’implantation de prothèses de la société française Poly Implant Prothèses (PIP), visée par des plaintes en France et en Grande-Bretagne. PIP, créée en 1991, a été mise en liquidation en 2010. Trente mille femmes sont concernées en France, 30.000 à 40. …



News Santé | Actualités & informations – Yahoo! Actualités FR

Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn