Affections de longue durée : vers une procédure d’admission simplifiée
Les français font confiance aux professionnels de la santé

La réforme des admissions en affection de longue durée (ALD) sera effective d’ici l’été 2016. L’Assurance Maladie revient sur ce dispositif issu de la loi Santé.

ALD : améliorer la prise en charge de ses patients

L’objectif de la réforme consiste à améliorer la prise en charge des patients souffrants d’une affection longue durée et de faciliter l’activité des professionnels de santé.

La réforme concerne 27 affections de longue durée selon la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CNAM) et concerne 2,7 millions de personnes chaque année.

Pour faciliter la tâche des médecins, ces derniers ne devront plus que cocher une case du protocole de soins électronique qui indiquera la pathologie du patient.

Pour les patients souffrant d’ALD, l’accord est systématique de la part de l’Assurance Maladie. 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à cliquer !



Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn