Lymphome : un cancer très repandu et pourtant mal connu

Le 16 septembre 2016.

Le saviez-vous ? Le lymphome touche 18 000 nouvelles personnes chaque année. C’est le cancer qui touche le plus les adolescents et les jeunes adultes. Mais comment se manifeste-t-il ?

Les symptômes d’un lymphome ne sont pas caractéristiques

Selon une étude réalisée par l’association France Lymphome Espoir et publiée lundi 12 septembre, à l’occasion de la journée mondiale du lymphome, ce cancer est très mal connu. Même les patients qui en souffrent ne savent pas bien de quoi il en retourne : 70 % des malades connaissent le type de lymphome dont ils sont atteints et 54 % ont compris précisément quelles étaient les caractéristiques du lymphome qui les touchait.

Et en soi, ce n’est pas totalement surprenant, puisque ce cancer est à l’origine de plus de 50 pathologies cancéreuses. Par ailleurs, les symptômes d’un lymphome ne sont pas caractéristiques et facilement reconnaissables : gonflement des ganglions, démangeaisons, sueurs nocturnes, fatigue importante. De prime abord, on pourrait penser à une angine ou à une vilaine grippe.

Comment se développe ce cancer ?

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Le lymphome est un cancer qui se développe dans le système lymphatique. Or, la lymphe qui circule dans ce système joue un rôle dans le transport de certains nutriments, mais aussi et surtout dans le système immunitaire. Par conséquent, les cellules du système immunitaire des personnes qui ont développé ce cancer se mettent à se multiplier de façon anormale et des tumeurs peuvent apparaître sur différents organes. D’où la complexité à identifier ce cancer.

Cependant, les traitements permettent aujourd’hui de faire face de façon efficace à ce cancer. Chaque année, le nombre de patients en rémission augmente. Mais selon France Lymphome Espoir, « les préoccupations se portent davantage sur les effets psychosociaux à long terme ». De nombreux patients craignent en effet la rechute et peuvent être abîmés physiquement à la suite du traitement, ce qui peut avoir un impact sur leur moral.

En France, le lymphome entraîne encore la mort de 4 000 personnes chaque année.

À lire aussi : La maladie de Hodgkin

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn