En 2015, le tabac a tué 6 millions de personnes
En 2015, le tabac a tué 6 millions de personnes

Le 6 avril 2017.

Selon rapport Global Burden of Disease, publié dans la revue scientifique The Lancet, le tabac a été responsable de la mort de plus de 6,4 millions de personnes en 2015. Un chiffre en augmentation depuis les années 90.

Le tabac continue de faire des dégâts à travers le monde

Les campagnes de sensibilisation sur les effets nocifs du tabac sur la santé ne cessent de se multiplier et pourtant, le nombre de victimes de la cigarette a augmenté ces dernières années. C’est en tout cas ce que révèle le rapport Global Burden of Disease. Selon ces travaux, le nombre de personnes décédées à cause du tabac a augmenté de 4,7 % entre 1990 et 2015. Il faut tout de même noter que la moitié des victimes habitent en Russie, en Chine, en Inde ou aux États-Unis.

En 2015, 1 homme sur 4 et 1 femme sur 20 fumaient quotidiennement alors qu’en 1990, 1 homme sur 3 et 1 femme sur 12 fumaient quotidiennement. Ce qui est complexe à comprendre, c’est que la proportion de fumeurs a bien diminué significativement à travers le monde, alors même que le nombre de fumeurs a augmenté. Cela s’explique par l’évolution démographique mondiale.

Certains pays plus touchés que d’autres

En France, en 2013, 73 000 décès étaient liés au tabagisme, selon l’Institut de veille sanitaire (InVS). 8 Français sur 10 ont actuellement déjà essayé une cigarette et un peu plus d’un tiers de la population française entre 15 et 75 ans fume. Mais si la tendance est à la baisse en France, dans certains pays en voie de développement, le nombre de fumeurs explose. Actuellement, le tabac est la cause d’un décès sur dix dans le monde.

« Le taux de mortalité à cause de la cigarette, dans les pays à revenu faible et intermédiaire, sera probablement très important dans les années à venir », déplore John Britton, un spécialiste de la question dans The Lancet.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de fumeurs en Afrique subsaharienne risque d’augmenter de 50 % d’ici à 2025 par rapport à 2010. Un demi-milliard de personnes pourraient mourir prématurément à cause du tabac dans les années à venir. 

Marine Rondot

Vous aimerez aussi : Fumer : des conseils pour arrêter !

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn