Un foetus opéré puis replacé dans le ventre de sa mère

Le 28 octobre 2016.

C’est une opération incroyable que des chirurgiens américains ont tentée, et semble-t-il, réussie, même si elle laisse sceptiques les obstétriciens français.

Opérée à 16 semaines dans le ventre de sa mère 

Au Texas, LunyLee, une petite fille, est décelée porteuse d’une tumeur rare alors qu’elle n’a que 16 semaines. Elle est encore un foetus, dans le ventre de sa mère, et ne pèse que 500 grammes. Seulement voilà : la tumeur peut se développer à toute vitesse, et la condamner, en raison de la multiplication cellulaire accélérée propre aux premiers mois de la vie in utero.

Les médecins proposent à ses parents une opération audacieuse : retirer la tumeur pendant la grossesse, en ouvrant l’utérus, en l’opérant « in vivo », puis, en refermant le tout. 

Bientôt des opérations in utero à l’aide de robots

L’opération s’est déroulée au début de l’année 2016, mais n’a été rendue publique que dernièrement, aux quatre mois de la petite fille qui se porte parfaitement bien, débarrassée de sa tumeur.

Les médecins français qui se sont exprimés sur cette opération depuis qu’elle a été médiatisée restent néanmoins circonspects. Pour eux, les risques d’accouchement prématuré, et de décès du bébé, étaient trop élevés. Il n’empêche : les progrès de la médecine sont tels qu’ils permettront demain fort probablement d’opérer un foetus in utero, mais cette fois, sans ouvrir, grâce à des micro-robots chirurgiens. C’est pour demain, ou pour après-demain.

À lire aussi : La santé durant la grossesse

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 

Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn