Un druide faute de médecin dans un village breton

Le 18 mars 2016

L’opération de la dernière chance, une annonce sur le Bon Coin, n’ayant rien donné (malgré 600 consultations), une petite commune des Côtes-d’Armor a décidé de confier un des postes vacants de médecin du village à… un druide !

Un cabinet au premier étage de la mairie

Lors d’une réunion organisée avec les élus, Gwenaël Trochet, druide guérisseur, a été adoubé par la municipalité, qui lui a confié un « cabinet » pour recevoir ses « patients ». Installé au premier étage de la mairie, il reçoit de 9h30 à 13 heures les habitants de la communauté de communes de La Roche-Derrien, Langoat, Pommerit-Jaudy, Troguery, Hengoat et Pouldouran.

 

Fausse provocation ou vraie intox ? 

En réalité, on ne sait pas vraiment si les élus des communes concernées n’ont pas surtout cherché à faire de la pub à leur « pays », pour essayer d’attirer coûte que coûte un médecin d’une grande ville. L’histoire ressemble en effet à s’y méprendre à celle du film « un village presque parfait », dans lequel Didier Bourdon, maire d’un petit village du Pays Basque, tente d’attirer Lorant Deutsch, médecin… de la ville ! Dans le film, les habitants de la ville tentent par tous les moyens de se rendre sympathiques aux yeux du médecin de passage, afin de le convaincre de rester.
 

Un vrai médecin sera-t-il séduit par ces villages qui sont prêts à confier leur santé à un guérisseur, en désespoir de cause ? Réponse dans quelques semaines, probablement.

 

À lire aussi : Le médecin « idéal »

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn