Sur YouTube, Killian émeut les internautes en parlant de son cancer des muscles

Le 22 septembre 2016.

Sa vidéo circule en boucle sur les réseaux sociaux. Killian, un jeune Charentais de 12 ans, a décidé de partager son quotidien sur YouTube. Un quotidien peu banal, puisqu’il est atteint d’un cancer des muscles.

Le cancer de Killian, 12 ans, suivi par des centaines de milliers d’internautes

Il a ému des centaines de milliers de personnes en à peine quelques jours. Dans une vidéo postée sur YouTube, Killian, 12 ans, parle de la maladie contre laquelle il se bat depuis maintenant cinq mois : un cancer des muscles. Cette forme de cancer est extrêmement rare en France, puisque seules 70 personnes en sont atteintes aujourd’hui.

Il y a quelques mois encore, ce jeune Charentais était déjà connu de la plateforme de diffusion de vidéos sur laquelle il partageait, auprès d’autres internautes, sa passion pour les jeux vidéo. Sa maladie a bouleversé sa vie, mais n’a pas changé ses habitudes. S’il ne parle plus de ses loisirs, il témoigne de son quotidien depuis que son diagnostic a été établi.

Le cancer des muscles touche particulièrement les enfants

Cette histoire a été largement partagée sur les réseaux sociaux et la communauté Internet s’est mobilisée pour offrir du soutien à ce garçon. Une cagnotte virtuelle a été ouverte et 4 500 € ont déjà été récoltés. Ils devraient être utilisés afin d’offrir à Killian le matériel nécessaire pour que celui-ci puisse tourner et diffuser encore davantage de vidéos pendant tout le temps de sa maladie. « C’est grâce à YouTube que je gagne le sourire. Merci à toutes les personnes qui me soutiennent. Il faut jamais baisser les bras », a ainsi remercié l’adolescent, face à toutes les marques de sympathie reçues. « Chaque fois que quelqu’un s’abonne ou like mes vidéos, je me sens beaucoup moins seul », a-t-il encore ajouté.

Killian est atteint d’un cancer du muscle. Ce type de cancer, qui se caractérise par l’apparition de tumeurs sur les muscles, touche particulièrement les enfants entre deux et cinq ans, et les adolescents, jusqu’à la fin de leur croissance.

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn