Lumière anti-sommeil des tablettes, smartphones et liseuses : deux stratégies efficaces
Les derniers modèles de tablettes et de smarphones émettent toujours des longueurs d’onde de lumière bleue particulièrement nocives pour le sommeil, montre une étude publiée dans la revue Frontiers Public Health. Même la liseuse Kindle qui n’émettait pas ces longueurs d’onde auparavant en émet maintenant.

Paul Gringras du King’s College London et ses collègues ont analysé la lumière bleue émanant d’une tablette (l’iPadAir), d’un smartphone (l’iPhone 5s) et d’une liseuse (la Kindle Paperwhite).

Les trois appareils émettaient une lumière enrichie d’ondes courtes pouvant nuire à la production de l’hormone mélatonine qui favorise le sommeil.Deux stratégies étaient efficaces pour réduire la lumière bleue :

  • des verres (lunettes) teintés orange et bloquant la lumière bleue (souvent publicisés pour les travailleurs de quart), peu dispendieux et disponibles dans le commerce ;
  • l’installation d’une application qui réduit l’émission de lumière à courte longueur d’onde.

Puisqu’il ne faut pas s’attendre à ce que les gens utilisent systématiquement ces deux solutions, les chercheurs proposent que les fabricants dotent les appareils d’un mode « heure du coucher » automatique (sur le modèle du « mode avion ») qui remplacerait les émissions de lumière bleue et verte par une lumière jaune et rouge et réduirait l’intensité.


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn