La justice ordonne au Canada de réviser plus de 350 pesticides interdits en Europe

Une décision de la Cour fédérale canadienne, rendue le 19 mai, exige que le Canada révise tout pesticide interdit en Europe pour des raisons de santé ou d’environnement, mais encore autorisé au pays, rapporte la Presse canadienne. Plus de 350 pesticides sont impliqués.

Équiterre et la Fondation David Suzuki avaient déposé une poursuite judiciaire en 2013, alléguant que le gouvernement fédéral devait procéder à l’examen de centaines de pesticides contenant 23 ingrédients interdits en Europe.

Parmi les pesticides qui devront être examinés se trouvent ceux contenant l’atrazine qui est interdite en Europe depuis 2004, mais demeure couramment utilisée sur les cultures de maïs au Canada. Il s’agit de l’un des herbicides les plus fréquemment décelés dans les eaux de surface et les eaux souterraines au Canada, rapporte Équiterre. L’atrazine est notamment associée à la réduction de la fertilité chez les humains.

« Il est temps d’offrir aux Canadiens la même protection qu’en Europe », a déclaré Sidney Ribaux, directeur général d’Équiterre.

Psychomédia avec source : Le Devoir (La Presse canadienne).
Tous droits réservés

Actualités (psychologie, santé) | Psychomédia

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn