Combattre l’endométriose avec des ultrasons
Combattre l’endométriose avec des ultrasons

Le 14 avril 2017.

1 à 2 femmes sur 10 souffrent d’endométriose en France. En cas d’inefficacité des médicaments, il n’existe actuellement que la chirurgie pour combattre la maladie. Mais une équipe lyonnaise vient de mettre au point une nouvelle méthode révolutionnaire qui utilise des ultrasons.

Des ultrasons capables de s’attaquer à la maladie

L’endométriose est une maladie qui se caractérise par des douleurs très violentes pendant les règles et pendant les rapports sexuels. Ces douleurs peuvent être apaisées par des médicaments mais il arrive que ces médicaments ne soient pas suffisants. Alors les femmes peuvent se tourner vers la chirurgie. Seulement voilà, cette opération est invasive, lourde et peut même entraîner des complications (problèmes pour uriner, ablation d’une partie de l’intestin…).

Pour éviter ces complications et passer outre une hospitalisation d’une semaine, le professeur Gil Dubernard, chef du service de gynécologie obstétrique de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon, a mis au point un procédé révolutionnaire : des ultrasons capables de s’attaquer aux nodules responsables de la maladie. Ces nodules se développent entre l’utérus et le rectum et sont difficiles à atteindre sans faire des dégâts.

Une manipulation de quelques minutes

Pour combattre ces excroissances, le professeur Gil Dubernard a eu l’idée d’introduire une sonde dans le rectum des patientes, sous anesthésie locale. La sonde va envoyer des ultrasons en direction des nodules qui auront été préalablement localisés grâce à une échographie. Ces ultrasons viendront les dévitaliser sous l’effet de la chaleur. L’opération est indolore et ne dure que quelques minutes.

Le dispositif a été testé chez cinq femmes et a prouvé son efficacité. Certaines d’entre elles avaient déjà testé la chirurgie qui s’était montrée inefficace et très contraignante. Avec les ultrasons, leur quotidien est devenu beaucoup plus supportable. Cette méthode n’a encore jamais été utilisée ailleurs qu’en France, elle pourrait donc représenter une véritable révolution pour des millions de femmes atteintes d’endométriose digestive dans le monde.

À lire aussi : Endométriose

Marine Rondot

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn