Vitamine D et maux de tête

Une carence en vitamine D pourrait augmenter le risque de maux de tête chroniques et de migraines, selon une étude publiée dans la revueScientific Reports.

Jyrki K. Virtanen de l’University of Eastern Finland et ses collègues ont mené cette étude avec 2 601 hommes âgés de 42 à 60 ans. 68% avaient des niveaux sanguins de 25-hydroxy-vitamine D, ou 25(OH)D, la principale forme circulante de la vitamine D dans l’organisme, inférieur à 50 nmol/l, généralement considéré comme étant le seuil de carence.

Ceux qui faisaient partie du quart des participants ayant les niveaux sanguins les plus bas avaient un risque de maux de tête accru de 113 %, soit plus que doublé, comparativement à ceux se situant parmi le quart ayant les niveaux les plus élevés.

Les maux de tête chroniques étaient plus fréquents en dehors de la période estivale (juin à septembre), alors que le taux moyen de vitamine D diminue en raison du manque de rayons UVB du soleil.

Des essais randomisés sont nécessaires pour élucider le rôle de la supplémentation en vitamine D comme prévention ou traitement des maux de tête, concluent les chercheurs.

Psychomédia avec source : Scientific Reports.
Tous droits réservés.

Actualités (psychologie, santé) | Psychomédia

 

Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn