Règles : les douleurs enfin expliquées scientifiquement !

Le 23 juin 2016.

Selon une étude menée par des chercheurs de l’université du Massachussetts, aux États-Unis, les douleurs ressenties par une grande majorité de femmes avant d’avoir leurs règles seraient liées à la présence d’une protéine.

La présence d’une substance appelée protéine C-réactive

Près de 80 % des femmes souffrent de syndrome prémenstruel : maux de tête, douleurs dans le ventre ou dans la poitrine, saute d’humeurs… Des symptômes plus ou moins handicapants et qui seraient liés à la présence d’une substance appelée protéine C-réactive (CRP). Sa présence en trop grande quantité provoquerait une inflammation.

C’est ce que révèle une étude parue dans le Journal of Women’s Health. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont analysé les données médicales et le comportement de plus de 3 300 femmes âgées de 42 à 52 ans, entre 1996 et 1997. En mesurant leur taux de CRP, ils ont pu constater que lorsqu’il était supérieur à 3 mg/L de sang, les femmes avaient un risque accru de troubles de l’humeur, d’envies de grignotage, de prise de poids, de ballonnements et de douleurs à la poitrine.

Quand ce taux dépassait les 5 mg/L, le risque d’avoir des crampes abdominales et des douleurs dans le bas du dos augmentait significativement.

Une protéine qui apparaît en cas d’inflammation

Synthétisée par le foie, cette protéine apparaît dans le sang en cas d’inflammation de l’organisme. « Nos résultats suggèrent que l’inflammation joue un rôle mécaniste dans la plupart des cas de syndrome prémenstruel mais ce lien doit encore faire l’objet d’une étude et d’un suivi longitudinaux », ont expliqué les auteurs de l’étude.

Et d’ajouter : « Il pourrait être utile de recommander aux patientes d’éviter les comportements qui favorisent les inflammations comme le tabagisme ». D’ores et déjà, les chercheurs envisagent de recommander aux femmes qui souffrent du syndrome prémenstruel de se tourner vers des médicaments anti-inflammatoires plutôt que vers des antalgiques.

À lire aussi : Des solutions naturelles contre les règles douloureuses

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn