Pourquoi « tremper » les lèvres dans le champagne est mauvais ?
Les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion pour les enfants de goûter leur premier alcool pour faire comme les grands. Le fameux « tu peux tremper les lèvres dans le champagne » commence donc dans l’entourage familiale.

La consommation d’alcool commence dans le cercle familial

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) révèle que : 1 enfant de 11 ans sur 2 a déjà goûté une boisson alcoolisée et c’est 8 ado de 15 ans sur 10. Et c’est souvent à l’occasion des fêtes de fin d’année que cette première expérience a lieu.

Pour les spécialistes, autoriser le trempage de lèvre dans un verre d’alcool revient à banaliser cette pratique. A 17 ans, 12 % de  ces jeunes consommeraient de l’alcool au moins 10 fois par mois, et ne fait qu’augmenter avec l’âge.

Pourtant, la consommation d’alcool répétée peut avoir des conséquences sur la santé, des conséquences parfois mortelles. D’ailleurs chaque année, 49 000 personnes meurent des suites de complications provoquées par l’alcool.


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn