Pourquoi faut-il recycler ses médicaments ?
Rapporter leurs médicaments : un réflexe chez les Français

Votre pharmacien vous l’a peut-être déjà expliqué, il faut ramener les médicaments non utilisés ou périmés dans les pharmacies. En 2015, les Français ont fait des progrès puisqu’ils étaient 80 % à faire ce geste éco-citoyen.

Rapporter leurs médicaments : un réflexe chez les Français

8 Français sur 10 ont rapporté leurs médicaments non utilisés chez leur pharmacien afin que ces produits soient recyclés, soit + 8 % par rapport à 2010. Une progression qui marque à la fois l’investissement des pharmaciens dans cette démarche et l’importance aux yeux des Français de ce geste éco-citoyen.

Face à ces chiffres encourageants, trop de médicaments resteraient encore chez les Français. On parle ainsi de 19 000 tonnes conservées dans les armoires à pharmacie. Des médicaments potentiellement dangereux pour les seniors ou les enfants selon l’association Cyclamed qui est en charge de récupérer ces médicaments dans les pharmacies.

Que deviennent ces médicaments recyclés ?

En 2015, Cyclamed a récupéré 12 000 tonnes de médicaments. Ces médicaments ne sont pas réellement recyclés mais bien incinérés. Une incinération qui produit une énergie permettant d’éclairer et chauffer les logements.

Pourquoi ces médicaments (non périmés) sont-ils détruits et non redistribués dans les pays émergeants ? Car depuis 2008, cette pratique est interdite sur les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à cliquer !


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn