Leucémie : une modification du régime alimentaire pourrait aider

Le 2 novembre 2016.

Des chercheurs ont réussi à démontrer qu’il suffit d’enlever un seul acide aminé de l’alimentation d’une souris pour que la production de nouvelles cellules du sang s’arrête.

Limiter les effets secondaires

Si la même chose est possible chez l’homme, cette découverte pourrait radicalement changer la donne dans le traitement des leucémies. En effet, quelques semaines avant de procéder à une greffe de la moelle osseuse, les médecins s’efforcent d’arrêter le processus de production de nouvelles cellules du sang. Ce processus, actuellement réalisé par chimiothérapie et radiothérapie, a des effets secondaires importants, et peut même entraîner la mort du patient dans certains cas. Le progrès que pourrait apporter cette découverte est donc très conséquent.

Un composant essentiel, la valine

Les recherches ont eu pour objet un acide aminé appelé valine. Celui-ci apparaît dans le sang lorsque nous mangeons des protéines. Sans la valine, la production de nouvelles cellules du sang s’arrête, même si les chercheurs ne savent pas encore exactement pourquoi.

Mais tout n’est pas noir et blanc : la valine est également impliquée dans le métabolisme et la régénération de tissus. Ainsi, c’est un composant qui s’avère très important dans les semaines suivant la transplantation de la moelle osseuse. Au cours de l’expérience, certaines souris sont mêmes mortes après une opération de ce type, par manque de valine, affirment les chercheurs.

Un régime miracle ?

D’autre part, dans un entretien à la revue Scientific American, le professeur Hiromitsu Nakauchi est même allé jusqu’à supposer que la déprivation de valine pourrait arrêter complètement le cancer du sang, tout en nuançant que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour pouvoir confirmer ou infirmer cette hypothèse.

En attendant, on peut dire avec certitude qu’un régime sans valine est bien moins nocif que la chimiothérapie ou la radiothérapie. « Les souris ayant été privées de valine peuvent avoir des bébés souris et auront une espérance de vie normale après la transplantation », a déclaré le professeur Nakauchi.

À lire aussi : Les symptômes de la leucémie, les personnes à risque et les facteurs de risque

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn