Les mutuelles communales s'adressent aux publics les plus fragiles
Mutuelle « communale » : pour la première fois à l?échelle d?un département

Si vous n’entrez pas dans le cadre de la généralisation de la complémentaire santé (via votre employeur), vérifiez si votre commune ne propose pas une solution pour accéder à une bonne mutuelle à tarif intéressant.

Mutuelle « communale » : pour la première fois à l’échelle d’un département

Si la tendance croit de mois en mois dans sa version communale, pour la première fois, un département, le Loiret, propose une mutuelle à tarifs intéressants à ses habitants. Nommée « Loiret Santé », c’est la première mutuelle distribuée à l’échelle départementale.

Le but c’est d’aider les résidents du département les plus fragiles, ceux  « exclus du système médical pour des raisons financières. Nous constatons en effet une progression du renoncement aux soins, en raison de l’absence de complémentaire santé » explique Alexandrine Leclerc, vice-présidente (UDI) du conseil départemental du Loiret.

Une offre de complémentaire santé qui concernerait 5 à 10 % des résidents du Loiret. Cette mutuelle permettrait une réduction jusqu’à 25 % par rapport à la souscription d’une mutuelle individuelle.

Un partenariat avec Actiom

Le dispositif a été créé en partenariat avec Actiom, une association d’assurés qui propose le choix entre une dizaine de formules de garanties santé. Pour bénéficier de la complémentaire santé départementale, il faut adhérer à l’association, pour 12 euros / an.

Une grande première pour l’association qui gère déjà 1 400 communes mais qui se lance pour la première fois à l’échelle départementale avec le Loiret.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à cliquer !

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn