La viande rouge entraînerait un vieillissement prématuré dans certaines conditions

Une alimentation incluant trop de viande rouge et pas assez de fruits et légumes pourrait causer un vieillissement prématuré et des problèmes de santé, selon une étude publiée dans la revue Aging.‌ Les phosphates contenus dans la viande rouge contribueraient à ce vieillissement prématuré.

Paul Shiels et ses collègues de l’Université de Glasgow (Écosse) et du Karolinska Institutet (Suède) ont étudié les régimes alimentaires et l’état de santé de 666 habitants parmi les plus aisés et les plus pauvres de la ville écossaise de Glasgow.

Glasgow est l’une des villes des pays industrialisés où la différence d’espérance de vie est la plus élevée entre les classes sociales. Elle est de 14 ans chez les hommes, et de 11 ans chez les femmes.

Le vieillissement biologique accéléré et les niveaux de phosphate provenant de l’alimentation chez les hommes les plus démunis étaient directement liés à la fréquence de consommation de viande rouge. L’excès de viande rouge affecterait particulièrement ce groupe en raison de leur mauvaise alimentation et de leur « apport sous-optimal de fruits et légumes », croient les chercheurs.

Les niveaux de phosphate élevés étaient en corrélation avec une fonction rénale réduite, une maladie rénale chronique légère à modérée et des marqueurs de l’âge biologique, incluant le contenu de l’ADN et la longueur des télomères.

« Nous pensons que dans ce groupe, les effets d’un fort apport de phosphate peuvent être exacerbés. En effet, il est notable que ces effets ne soient pas apparents chez les hommes plus favorisés économiquement, ou chez les femmes, en particulier dans le contexte d’un régime alimentaire plus équilibré ».

Le phosphate est naturellement présent dans les viandes, les poissons, les œufs, les produits laitiers et les légumes. Des études ont déjà montré des liens entre des niveaux élevés de phosphate d’origine alimentaire et une mortalité de toutes causes confondues et cardiovasculaire accrue, un vieillissement vasculaire prématuré et la maladie rénale.

Psychomédia avec sources : University of Glasgow, Aging.
Tous droits réservés

Actualités (psychologie, santé) | Psychomédia

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn