La recluse brune, une petite araignée qui fait de gros dégâts

La recluse brune, une petite araignée originaire d’Amérique du Nord possède un venin si puissant qu’il provoque quelquefois la nécrose des tissus. Deux femmes du Languedoc-Roussillon qui en ont été victimes, l’une dans l’Hérault, et l’autre dans le Gard, ont dû être hospitalisées et opérées d’urgence à moins de deux mois d’intervalle. Explications sur l’action d’un petit insecte qui peut faire de grands dégâts.

La recluse brune est une araignée de moins de deux centimètres en moyenne qui peut engendrer, par sa morsure, de grandes blessures, conduisant à la nécrose de la chair. Si ce n’est pas toujours le cas, deux femmes du Languedoc-Roussillon qui ont été victimes de cet animal ont vécu les conséquences les plus importantes puisqu’elles ont eu les tissus nécrosés et ont dû subir une chirurgie plastique pour remplacer ces tissus.

Sandra originaire de l’Hérault, rapporte au Midi-Libre qu’après avoir été mordue, elle a ressenti de “grosses démangeaisons”. Elle a découvert en haut de sa jambe gauche des traces rouges et bleues.

La personne habitant le Gard a quant à elle été mordue alors que la recluse brune se trouvait dans son pantalon, ce qui a engendré la pénétration profonde du venin. Selon le médecin chargé de l’intervention chirurgicale, les chairs avaient nécrosées en surface jusqu’au muscle, entraînant une cicatrice de 10 centimètres de long au moment de l’opération.

Selon ce spécialiste, depuis la fin des années 2000, des dizaines de cas de morsures de recluse brune ont déjà été signalées en France. Heureusement avec des symptômes pas toujours aussi grave !

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn