Il existerait un lien entre staphylocoque doré et eczéma

Le 27 juillet 2016.

Le staphylocoque doré pourrait être un facteur déclencheur de poussées d’eczéma. C’est ce que suggèrent des médecins néerlandais dans une récente étude, qui promet de nouveaux traitements plus efficaces aux patients atteints de ce type de dermatite atopique.

La plupart des patients atteints d’eczéma sont porteurs du staphylocoque doré

L’eczéma est une maladie chronique fréquente chez les enfants comme chez les adultes. Bien qu’elle soit connue des dermatologues, elle garde également une part de mystère pour les spécialistes qui ne connaissent pas l’origine exacte de cette affection. Une nouvelle étude, menée par le Département de dermatologie du centre médical universitaire Erasmus de Rotterdam, pourrait bien changer la donne en apportant un éclairage nouveau sur cette maladie. Selon ces chercheurs, le staphylocoque doré jouerait en effet un rôle non négligeable dans le déclenchement des poussées d’eczéma.

Le staphylocoque doré, également connu sous les noms de Staphylococcus aureus ou encore S. aureus, serait en effet présent sur près de 70 % des 9 000 patients étudiés et présentant des lésions cutanées symptomatiques de l’eczéma, révèlent ces scientifiques dans des conclusions parues dans le British Journal of Dermatology. Cette proportion augmente même chez les patients qui présentent une forme particulièrement sévère de la maladie.

Vers la création de nouveaux traitements plus efficaces

« Cette analyse vient montrer l’importance de la colonisation par le S. aureus comme facteur de risque dans la pathogenèse de la dermatite atopique », explique ainsi Suzanne Pasmans, professeur en dermatologie pédiatrique et principal auteur de cette étude. Bien que d’autres recherches soient envisagées pour confirmer cette hypothèse, cette découverte pourrait bien révolutionner les moyens de traitement actuels de la maladie.

Les patients atteints d’eczéma sont aujourd’hui soignés grâce à des corticostéroïdes et à des antibiotiques, deux substances qui perdent de leur efficacité lorsqu’ils sont trop souvent utilisés et qui peuvent présenter des conséquences néfastes sur la santé. La piste du staphylocoque doré permettrait d’imaginer de nouveaux traitements, plus efficaces à court comme à long terme.

À lire aussi : Lutter contre l’eczéma avec la bardane

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn