Grippe : les bienfaits du mucus de grenouille
Grippe : les bienfaits du mucus de grenouille

Le 1er mai 2017.

Selon une étude menée par une équipe de chercheurs de l’école de médecine de l’Université Emory, en Géorgie, aux États-Unis, la peau de grenouille pourrait servir de base pour la mise au point d’un traitement efficace contre la grippe.

Un mucus capable de combattre le virus grippal H1

Une substance que l’on trouve dans le mucus de la peau sécrété par les grenouilles du sud de l’Inde pourrait venir à bout du virus grippal H1. C’est en tout cas ce que révèlent des chercheurs américains dans une étude publiée dans la revue médicale Immunity. Selon ces travaux, la peau des grenouilles est en effet recouverte d’un mucus qui la protège des agressions extérieures et notamment des bactéries.

Cette protection est rendue possible grâce à la présence d’un certain nombre d’agents, dont 4 peptides capables de neutraliser les souches H1 de la grippe, chez des souris. En revanche, sur ces 4 peptides, seul un n’est pas toxique pour l’homme. Cet agent, baptisé urumine, a été mis en contact avec différentes variantes de la grippe saisonnière, et il s’est montré efficace contre une grande partie d’entre elles.

Une base intéressante en vue de futurs traitements

« Nos travaux suggèrent que les peptides représentent une base en vue de nouveaux médicaments antiviraux », s’est félicité Joshy Jacob, professeur agrégé de microbiologie et d’immunologie, qui a dirigé cette étude. Selon lui, ces agents pourraient être plus efficaces que les vaccins, qui ne sont pas toujours disponibles, notamment quand on a affaire à une nouvelle souche pandémique.

Les recherches se poursuivent pour travailler à la confection d’éventuels traitements tolérables pour l’être humain, mais aussi pour savoir si d’autres peptides provenant des muqueuses de grenouilles pourraient être efficaces contre les virus de la dengue, le VIH, Ebola ou encore Zika. En effet, l’urumine n’a eu aucun effet contre ces autres virus humains.

Marine Rondot

À lire aussi : Bientôt un antidouleur à base de venin de serpent ?

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn