Emploi : les solutions pour personnes en situation de handicap

Le 30 août 2016.

Souffrir d’un handicap est une chose, mais ne pas trouver de travail en raison même de ce handicap, c’est la double peine. Heureusement, certaines structures accueillent ces personnes et leur permet une véritable insertion professionnelle.

Retrouver leur place dans le monde du travail

Toutes les personnes souffrant de handicap ne peuvent pas travailler au sein d’entreprises dites classiques. C’est pourquoi l’État a mis en place le travail en établissement et service d’aide par le travail (Ésat), qui « permet à une personne handicapée d’exercer une activité dans un milieu protégé si elle n’a pas acquis assez d’autonomie pour travailler en milieu ordinaire ou dans une entreprise adaptée ».

Nos confrères d’Allodocteurs.fr se sont rendus dans l’Esat « Le Marouillet », un centre équestre qui fait travailler des palefreniers déficients intellectuels, afin qu’ils retrouvent progressivement leur place dans le monde professionnel. Au-delà de la simple satisfaction personnelle, ces emplois permettent aux personnes en situation de handicap d’être autonomes financièrement.

Aider les personnes en situation de handicap

Dans ce centre équestre, la vraie valeur ajouté, c’est le contact des palefreniers avec les clients qui, pour certains, souffrent aussi d’un handicap mental et qui suivent des séances d’équithérapie. « D’habitude la personne en situation de handicap est toujours dans l’attente qu’on l’aide. Et là, ce sont eux qui aident les autres, qui ont le savoir. C’est enrichissant pour eux, et valorisant », explique Céline Grelet, monitrice d’équitation au centre.

Pour être accueillie en Ésat, la personne handicapée doit avoir au moins 20 ans et doit soit avoir une capacité de travail inférieure à 1/3 de la capacité de gain ou de travail d’une personne valide, soit avoir besoin d’un ou plusieurs soutiens médicaux, éducatifs, sociaux ou psychologiques. Elle sera alors payée entre 5,32 € et 10,64 € de l’heure, dans la limite de la durée légale de 35 heures de travail par semaine.

À lire aussi : Maladie grave ou handicap : comment l’annoncer ?

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn