Combattre les phobies en seulement quelques minutes

Le 20 décembre 2015. Des chercheurs ont découvert que le propranolol, un bêtabloquant utilisé dans le traitement de l’hypertension, pris suite à une exposition de deux minutes à une tarentule, réduirait significativement les comportements de peur chez les personnes souffrant d’arachnophobie.

Les docteurs Marieke Soeter et Merel Kindt, du département de psychologie clinique de l’Université d’Amsterdam, se sont basées sur la notion de reconsolidation, développée par Joseph Ledoux il y a maintenant 15 ans. La reconsolidation est l’idée que la mémoire peut être modifiée pour altérer son impact psychologique.

Testé sur 45 volontaires arachnophobes, c’est la première fois que cette méthode est utilisée sur des êtres humains en bonne santé.

Les sujets ont été exposés à une tarentule pendant 2 minutes puis ont été assignés au hasard, à recevoir soit une dose de propranolol soit un placebo.

Les personnes ayant reçu le propranolol, une nouvelle fois confronté à l’objet de leur peur, ont montré beaucoup moins de comportements d’évitements et plus de comportements d’approche. Cet effet a persisté pendant un an.

Selon ces résultats, l’activation de la mémoire suivie d’une dose de propranolol serait donc un traitement durable contre les phobies. Les chercheuses reconnaissent qu’il est toutefois nécessaire de poursuivre les recherches dans le but de pouvoir traiter des phobies plus sérieuses. 

source : medicalnewstoday

Les Nouvelles de PasseportSanté.net

 


Partagez sur

  • Subscribe to our RSS feed
  • Share this post on Delicious
  • StumbleUpon this post
  • Share this post on Digg
  • Tweet about this post
  • Share this post on Mixx
  • Share this post on Technorati
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on NewsVine
  • Share this post on Reddit
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn